Webinaires

Best practices 2014/2015 d’une stratégie SEO efficace et durable

Comment développer une stratégie SEO performante en 2015 ?
Découvrez la conférence de Christophe Leroy et Philippe Plana.

Compte-rendu des principaux enseignements par Jonathan Chan.


Les moteurs évoluent

Les moteurs de recherche tels que Google ou Bing personnalisent de plus en plus leurs résultats naturels en incluant des résultats enrichis tels que les vidéos élargies, résultats locaux ou autres boxes d’actualités.

Google poursuit sa mutation : il ne fait plus que recenser les résultats et apporte directement des réponses et recommandations au sein de ses pages pour l’internaute.

Cette évolution se confirme avec l’apparition du Knowledge Graph. Ce dernier apporte à l’internaute des informations factuelles liées à sa requête au sein même de la page de résultats. Ces informations sont directement aspirées par Google sur des sites tiers comme Wikipedia.

Avec l’analyse de montée de la diversification des résultats, Christophe et Philippe constatent aussi qu’il y’a de moins en moins de place pour le SEO traditionnel où le moteur affichait des résultats et que Google impose aux marque de progressivement passer du référencement de site au référencement de contenus.


Quel impact sur le référencement ?

Les techniques d’antan d’acquisition de liens sont de plus en plus repérées et pénalisées par Google qui combat le contenu à faible valeur ajoutée,  les liens artificiels et favorise de plus en plus les critères d’usage via ses filtres Penguin, Panda ou HummingBird. Par exemple, les ancres optimisées sont désormais obsolètes pour une stratégie durable car Google détecte de plus en plus ces techniques et pénalise lourdement les sites qui y ont recourt. Un site pénalisé peut perdre très gros, à l’instar d’Expédia qui a perdu 25% de son trafic naturel sur des requêtes stratégiques type “hôtel” ou “airline”, ce qui a eu une répercussion financière : -6,9% pour Expedia sur l’indice NASDAQ soit une perte sèche 600 millions d’euros. Un site pénalisé ne retrouve jamais sa popularité d’avant pénalisation car ils ne disposent plus de liens qui servaient leur référencement.

C’est la fin du paradigme du backlink.

Avec toutes ces pénalisations, le link-building est-il pour autant mort ?

Non, si on s’oriente vers le linkbaiting, c’est à dire attirer les liens naturellement en produisant du contenu à fort valeur ajoutée pour les internautes afin qu’ils fassent des liens vers votre site. Cette stratégie de linkbaiting doit être en rapport avec la thématique. Proposer des projets collaboratifs en s’appuyant sur les plateformes sociales en engageant l’audience pour in fine augmenter la citation de votre marque et le reach du SEO (présence de votre marque et de vos messages dans Google, via votre site mais aussi via les contenus externalisés).


Quelle méthode adopter pour remettre à plat sa stratégie SEO ?

 1. Préparation : Nettoyer vos liens les plus spammants, les ancres optimisées.

 2. Conception : Etablir une stratégie éditoriale intelligente pour établir des contenus en adéquation avec le public visé.

 3. Lancement : Planifier le contenu selon un rythme de production et s’appuyer sur des relais d’amplification puissants et pertinents.

 4. Mesure : Mettre en place des indicateurs clés du SEO et adapter le dispositif selon les résultats.


Quelle vision pour 2015 ?

Il est impératif de rafraîchir systématiquement ses connaissances SEO afin de relever les nouveaux défis comme le responsive design, le long scrolling pages, ou encore le parallax design.

En addition, nos experts recommandent de :

  • Revoir les stratégies d'acquisition des liens. Plus de liens artificiels ou spammant pour les internautes.
  • Se tourner vers un référencement holistique, il vaut mieux désormais optimiser sur toutes les thématiques du référencement (technique, contenu, netlinking) que de miser sur un seul critère.
  • Mettre l’accent sur l'attractivité du contenu et l'expérience utilisateur qui doit être replacée au centre de toute stratégie SEO.
  • Répondre aux recherches et aux attentes des internautes, en résumé il faudra donner directement la réponse aux internautes en produisant par exemple le contenu adéquat.
  • En synthèse : tirer profit des forces de Google (capacité à calculer votre légitimité via la reprise de vos contenus, puissance d’indexation de vos plateformes sociales) plutôt que de tenter de dessiner les contours de l’algorithme et se positionner à la limite en misant sur les faiblesses du moteur car ces stratégies ne font que repousser le problème à la prochaine évolution algorithmique.