Obtenez le meilleur
d'iProspect dans votre
boîte courriel!

Inscrivez-vous à notre infolettre mensuelle :

Pas aujourd'hui / Je suis déjà inscrit

Analytique et conversion

Mesurez-vous la performance de vos applications mobiles correctement?

En tant que preneur de décision en marketing dans votre entreprise, il est facile de perdre pied face à la multitude d’options dont vous disposez pour faire croitre votre entreprise grâce au marketing numérique. ll est utile de garder à l’esprit ce qu’Avinash Kaushik (évangéliste chez Google et une des personnalités les plus renommées dans le monde du marketing numérique) appelle The Ladder of Awesomeness. Cette échelle vous explique clairement les étapes à suivre pour votre évolution numérique et vous indique comment définir vos priorités. En effet, il y a un temps pour chaque chose et vous devriez vous concentrer sur les fondamentaux avant de vous lancer dans des techniques plus élaborées.

Un des points clés de cette échelle est que le mobile importe beaucoup. Alors qu’un achat sur quatre s’est fait depuis un mobile durant la dernière période des Fêtes, le monde du marketing numérique porte une attention croissante à tout ce qui concerne le mobile. Avec un accent mis sur la mesure de la performance, configurer des solutions analytiques (comme Google Analytics) pour vos applications devient donc essentiel pour évaluer l’engagement et la performance.

Cet article vous expliquera comment s’assurer que vos marqueurs (ou tags) de Google Analytics ou d’autres solutions analytiques traquent correctement vos applications. Il est primordial de tester les implémentations que nous faisons sur le mobile avec autant de rigueur que nous le faisons pour le web. Faire de l’assurance qualité, c’est-à-dire s’assurer de la qualité de nos marqueurs, est relativement facile grâce à des outils comme WASP et Google Tag Inspector qui peuvent tout tester avec efficacité et rigueur.

Les décisions concernant votre stratégie mobile devraient être fondées sur des données de qualité. Voici comment procéder:

Tester ses marqueurs marketing avec Charles Proxy

Tester les applications mobiles peut être problématique car contrairement aux sites internet, celles-ci ne permettent pas la visualisation du code source et des requêtes déclenchées par les marqueurs.

Si les développeurs de vos applications travaillent dans le même bureau que vous, vous pouvez facilement travailler conjointement. Il est plus facile de voir comment ils ont configuré le code et voir en temps réel les requêtes que les marqueurs déclenchent.

Toutefois, les problèmes commencent quand vous travaillez avec un tiers et que votre seule solution analytique est Google Analytics Real-Time. Un projet récent incluait un tiers qui a modifié par erreur le Google Tag Manager container ID et nous avons perdu un temps significatif à tenter de comprendre pourquoi l’implémentation ne fonctionnait pas correctement.

Heureusement, l’outil Charles Proxy permet de voir toutes les requêtes faites par une application et tous les marqueurs qu’elle contient. Charles Proxy vous permet de connecter votre iPhone/iPad/iPod/Android à votre ordinateur pour voir les requêtes faites en temps réel.

Principalement, chaque marqueur déclenché par l’application sur votre appareil peut être vu en temps réel sur votre écran d’ordinateur de bureau. Une fois au cœur de l’application, vous pouvez par exemple tester si votre marqueur DoubleClick fonctionne correctement. Si vous avez configuré des évènements et des dimensions personnalisées dans vos marqueurs Google Analytics vous pouvez facilement visualiser les valeurs renvoyées. Veuillez noter que vous devez configurer les paramètres SSL dans Charles Proxy pour être en mesure de voir les données décryptées issues de Google Analytics.

Exemple: Tester l’évènement « Ajouter au panier » dans une application e-commerce

Les données provenant d’applications e-commerce influencent les décisions stratégiques. Par conséquent, il est crucial de tester rigoureusement les données qui sont envoyées. Voici des exemples de questions trouvant réponses dans les données de l’application et pouvant influencer les décisions stratégiques : Quels articles ont un taux de clic significativement plus élevé? Lesquels sont fréquemment ajoutés au panier? En quelle taille? Quel est le revenu total généré par l’application? Les consommateurs ajoutent-ils des articles au panier sur l’application et finalisent-ils plutôt l’achat sur le site?

Dans l’exemple ci-dessous, nous avons cliqué sur Ajouter au panier dans une application e-commerce iOS. Comme vous pouvez le voir, Charles Proxy nous permet de visualiser aisément les marqueurs déclenchés et envoyés à Google Analytics. Ici, vous pouvez rapidement voir si le Google Tag Manager container ID (dont le format est UA-xxxxxxx-y) a été envoyé, si la deuxième dimension personnalisée relate bien la valeur du consommateur et si l’action de cliquer sur Ajouter au panier déclenche l’évènement correspondant.



Remarquez que la difficulté concernant le Google Tag Manager Container ID aurait pu être évitée facilement si nous l’avions envoyée comme une dimension personnalisée. Nous aurions rapidement découvert que la partie tierce avait placé un marqueur erroné au sein de notre application.

Conclusion

Même si votre application n’offre pas d’e-commerce, vous avez tout de même besoin de données de qualité provenant de vos applications. Si vous testez des marqueurs Google Analytics, utiliser Charles Proxy et Google Analytics Real Time accélèrera beaucoup le processus. Si votre application comprend de la publicité, le logiciel vous aidera à visualiser les requêtes faites. Ajoutez-le à vos outils de test de marqueurs pour vous assurer que vos données soient aussi qualitatives que possible.

Cet article a originalement été écrit par Hristo Vassilev.

comments powered by Disqus