iProspect Logo
#Réseaux Sociaux #E-commerce

Facebook Shops : la nouveauté qui lance pleinement Facebook dans la course au e-commerce

Dans un de nos précédents articles nous avons pu analyser l’impact du Covid 19 sur l’accélération de la digitalisation des sociétés et à plus forte raison celle du e-commerce.

C’est donc dans ce contexte que Facebook a choisi d’annoncer la semaine dernière le lancement de sa nouvelle solution e-commerce “Facebook Shops”.

 

 

Chez iProspect nous attendions cette annonce avec impatience car cette entrée dans le e-commerce avait démarré l’année dernière au travers du lancement en beta d’Instagram Checkout et d’Instagram Shopping.

Force est de constater qu’au travers de ce lancement, Facebook ancre définitivement son positionnement de plateforme e-commerce, au même titre que Google qui a lancé il y a 1 an sa propre solution Shopping Actions.

Ce lancement permet à Facebook de répondre à plusieurs objectifs clés :

  • Connecter ses audiences colossales à du full funnel continuellement ;
  • Challenger le géant Amazon qui remonte de plus en plus sur son propre terrain de prédilection à savoir le haut de funnel (enrichissement des Brand Stores Amazon et mises à jour fréquentes d’Amazon DSP) ;
  • Créer un premier point de contact pour avoir accès au nouvel or noir du Marketing digital : la data transactionnelle en vue d’enrichir sa solution publicitaire ;
  • Capitaliser sur la tendance grandissante des consommateurs pour les marques de type DNVB (Digitally Native vertical Brand) favorisant le canal direct-to-consumer.

 

Préparer l’arrivée du e-commerce sans friction dès maintenant avec Facebook Shops

Facebook Shops vient occuper une place centrale dans la future apparence que pourrait prendre l’e-commerce avec une diminution des frictions entre l’exposition à un produit et l’acte d’achat grâce à une intégration maximale au sein d’une même expérience.

Avec des offres organiques et publicitaires rodées sur le haut de funnel [pour la promotion des produits] d’une marque, Facebook vient renforcer sa position avec une brique tout aussi importante : la mise en avant d’un « catalogue produits » au sein d’un environnement user friendly et créant un pont entre la plateforme et le site e-commerce en attendant l’arrivée de Checkout. A noter que Facebook a également noué un partenariat avec Shopify pour permettre un déploiement rapide de Facebook Shops depuis le flux produits existant, un premier pas avant une possible intégration plus complète allant jusqu’au paiement, qui sait ?

Facebook Shops offre donc la possibilité à l’utilisateur de réaliser 3 actions essentielles dans le processus d’achat, et ce, innovation importante, au sein d’un même environnement :

  • Découvrir la marque et ses produits dans le feed via de l’organique ou de la pub mais également au sein du shop grâce aux différentes sections.
  • Partager ses coups de cœur avec ses amis directement au sein de l’application pour demander un avis ou une recommandation.
  • Passer à l’acte d’achat en étant redirigé vers le site e-commerce de la marque (en attendant Checkout).

Autres points forts de cette nouvelle fonctionnalité, elle est ouverte à tous, est facilement déployable et ne demande aucune compétence technique pour sa mise en place. Trois raisons supplémentaires pour les marques, en plus de celles citées ci-dessus, de s’intéresser à Facebook Shops qui, à coup sûr, est annonciateur d’un futur sans friction où l’acte d’achat sera directement intégré dans la plateforme.

Nos experts Arick Abbou, E-commece/E-Retail Strategist Lead, et Camille Lemesle, Directeur Expertise & Innovation Paid Social, donne leur avis à la suite à l’annonce de lancement de Facebook Shops.

Arick Abbou

E-commerce/E-retail & Strategist Lead

Camille Lemesle

Directeur Expertise & Innovation Paid Social

«Avec le lancement de Facebook Shops, le géant de Menlo Park a fait évoluer ses plateformes pour devenir de réels leviers optimisés pour le commerce en ligne».

En effet, le commerce dans sa définition la plus simple consiste à connecter des audiences à des produits ou services. Facebook disposant déjà d’audiences colossales, Facebook Shops aura donc pour rôle de connecter ses audiences à des produits.

L’utilisation de Facebook Shop peut être une véritable aubaine pour les marques DTC (direct-to-consumer). La grande majorité d’entre elles utilisent déjà Facebook et Instagram dans leurs stratégies d’acquisition car ces plateformes leur permettent de trouver facilement leur public et de construire progressivement leur relation avec eux.

L’ajout de Facebook Shops leur apportera donc certains avantages comme par exemple, une baisse des coûts d’acquisition de leur campagnes Facebook Ads ou même la possibilité de mettre au point des stratégies CRM via les outils de messageries des différentes plateformes.

La connaissance client étant un pilier fondamental pour la réussite d’une marque DTC, il faudra cependant observer comment Facebook donnera accès à cette nouvelle data first party car cela n’est pas précisé actuellement.

Il est également intéressant de constater que Facebook laisse le choix aux marques avec la possibilité de ne pas intégrer la partie paiement (checkout) dans Facebook Shops.

Dans ce cas de figure Facebook Shops agira plutôt comme un levier de considération car les visiteurs du Facebook Shop seront redirigés sur le site e-commerce de la marque pour y convertir leur achat. Ce type de dispositif permettra à la marque de garder le plein contrôle sur sa data first party mais qui, en contrepartie, avec un parcours plus long, impliquera des coûts d’acquisition plus élevés.

 

L’annonce de Facebook n’est pas isolée, la quasi-totalité des plateformes Social ont annoncé des innovations liées au e-commerce ces dernières semaines: Snapchat Dynamic Product Ads, Snapchat Showcase, Pinterest Shopping ou encore Tik Tok Shoppable Ads. Autant de nouveautés qui offrent aux marques une myriade de possibilités pour aller chercher des leviers de croissance supplémentaires.

Les audiences de ces plateformes ont explosé pendant le confinement ce qui les transforme en véritable carrefour d’audiences d’une puissance rarement égalée, et c’est d’autant plus d’opportunités pour les marques de générer des ventes via ce canal. Ajouté à cela l’évolution des habitudes de consommation liée au contexte actuel (selon eMarketer, 75% des consommateurs préfèrent éviter les centres commerciaux aux US) et vous avez une recette presque magique pour allier couverture sur cible et efficacité avec les innovations techniques des plateformes.

Là où Facebook frappe fort, c’est qu’un grand nombre d’annonceurs est déjà utilisateur de ses plateformes et que cette nouvelle brique vient parfaitement s’imbriquer dans l’écosystème de marque déjà en place. Shops vient donc renforcer la position de Facebook en tant que leader sur le Social avec une promesse très forte d’intégration complète de la présence et vie d’une marque au sein d’un même environnementet à bout de doigt: découverte, interaction, achat, discussion, fidélisation et service après-vente.

Reste à savoir si cette fonctionnalité sera un moyen pour les marques de gagner en connaissance client au travers des solutions de mesure et également en data exploitables pour lui permettre de toujours mieux piloter ses actions et aller chercher une efficacité du média toujours plus importante. De nos jours, cette question est plus qu’essentielle pour garantir le retour sur investissement du moindre euro investi.

Gardons à l’esprit que ce n’est qu’une étape avant le grand bouleversement que promet l’arrivée de Checkoutet qui devrait permette une meilleure attribution des ventes apportées par le Social. Ce qui est certain, c’est que ceux qui sauront prendre le train dès maintenant auront une longueur d’avance sur les autres dans un futur proche!