Publicité Native et Transparence

Face à une demande parfois trop forte, certains éditeurs n'hésitent pas à abuser de la complexité de leur discipline pour dissimuler des informations et continuer à attirer les annonceurs.

Face au succès croissant du format native advertising auprès des annonceurs, les éditeurs peinent à délivrer les audiences promises et ont parfois recours à du media payant pour tenir leurs engagements. Le problème ?

73% des éditeurs interrogés avouent le faire sans communiquer sur les montants qu’ils dépensent pour atteindre leurs objectifs selon une récente étude de Polar. Ce manque de transparence est d’autant plus regrettable qu’il impacte directement l’efficacité des campagnes, la qualité du trafic acheté étant souvent inférieure à celle du trafic naturel. Entre manipulation et dissimulation, il devient donc de plus en plus difficile de s’assurer de la qualité du trafic acheté… Comment mettre un terme à ces abus ?

Eléments de réponse avec le témoignage d’Erwan Lohezic, Directeur Général chez iProspect dans l’article Native ads : les annonceurs s’agacent des tricheries des éditeurs sur le Journal du Net