Référencement Naturel / SEO

SEO en Chine : les 6 bonnes pratiques à adopter

Avec plus de 770 millions d’internautes chinois en 2018 soit environ 56% de sa population totale, la Chine représente un marché majeur pour les marques souhaitant se développer à l’étranger. Toutefois, après avoir passé les premières excitations, les incompréhensions et les frustrations ne tardent pas à apparaître à cause des spécificités propres au pays (complications administratives, muraille électronique, lois marketing sévères etc...). Les moteurs de recherche locaux n’y font pas exception. Dans cet article, nous allons faire le point sur le marché des moteurs de recherche chinois et comment se référencer sur Baidu : l’alter-ego de Google en Chine.

Qu’est-ce que la langue chinoise ?

Le chinois Mandarin

  • Le Mandarin est la langue officielle en Chine continentale et à Taïwan. Elle est la langue permettant à tous les Chinois de se comprendre entre eux.
  • Elle est la langue la plus parlée au monde avec plus de 850 millions de locuteurs.
  • Le Mandarin peut s’écrire en caractères chinois simplifiés (正体) ou traditionnels (正體字) en fonction du lieu (le traditionnel est utilisé à Hong-Kong et à Taïwan alors que le simplifié est présent dans le reste du pays). Toutefois, le système d’écriture simplifié prime (Baidu.com n’indexe que des sites en caractères simplifiés).

Le chinois Cantonais

  • Le Cantonais est la langue usuelle à Hong-Kong et dans la province du Guangdong (au Sud de la Chine continentale et entourant Hong-Kong).
  • Il est parlé par 71 millions de personnes, il a une forte influence à l’étranger avec l’immigration des communautés chinois de cette région dans les pays occidentaux.
  • Le Cantonais peut également s’écrire dans les deux systèmes d’écriture mais dans la plupart des cas, les caractères traditionnels priment.


 

Concernant le marché des moteurs de recherche en Chine, voici quelques chiffres :

 

Sans réel rival, Baidu est depuis toujours le moteur de recherche leader en Chine avec 60% de part d’audience sur PC et plus de 85% sur mobile. Cependant, ses parts de marché s’érodent petit à petit au profit d’autres moteurs locaux se développant sur des axes précis (Sogou pour la recherche en Anglais, ShenMa (le moteur de recherche d’Alibaba) pour la recherche mobile, So.com…). Nous remarquons que Google est peu présent car il n’a pas su répondre aux exigences spécifiques de ce marché.

Sur un plan purement technologique et SEO, Baidu reste le moteur de recherche le plus avancé du marché où il est primordial d’investir en priorité.

Nous allons maintenant lister quelques-unes des meilleures pratiques pour référencer votre site sur Baidu:

1) Présenter un site web en Chinois Mandarin

Même si les jeunes générations chinoises parlent de plus en plus de langues étrangères, il est capital que le site web ciblant la Chine soit écrit en chinois (mandarin si vous avez bien suivi jusqu’ici). La raison ? Baidu étant un moteur local, ses robots d’indexation ne se focalisent principalement que sur les contenus en mandarin (simplifiés ou traditionnels). Une version anglaise ne suffit donc pas surtout que les internautes chinois font principalement des requêtes avec des caractères chinois.

2) S’implanter durablement en Chine pour bénéficier d’un hébergement local

Comme évoqué dans l’introduction, la Chine peut être source de sueurs froides pour un bon nombre de marques souhaitant développer une structure légale sur le territoire chinois. Bien que laborieuse et potentiellement coûteuse (notamment pour des PME), l’obtention d’une business license locale sera un atout non négligeable pour le référencement du site, car elle permet l’obtention d’un hébergement local privilégié par Baidu (le site étant accessible 100% du temps).

3) Respecter les lois chinoises

Souvent perçues comme une simple censure, les lois chinoises régissant le marketing et la publicité en ligne sont en réalité bien plus nombreuses et importantes pour les marques souhaitant s’implanter en Chine. Par exemple, l’emploi de superlatifs (« le plus », « le mieux ») dans les contenus on-site est strictement interdit sous peine d’amende et de déréférencement de la part de Baidu.

4) Adresser l’audience mobile en premier lieu

Avec 96% d’internautes mobiles (environ 750 millions d’utilisateurs) et en constante augmentation, le mobile est prépondérant dans la plupart des industries B2C. La Chine a toujours été un pays pionnier dans l’utilisation du mobile avec 45% des chinois qui achètent sur mobile chaque semaine contre 11% dans le monde en 2017.

  

Source : https://www.pwccn.com/en/retail-and-consumer/publications/total-retail-2017-china/total-retail-survey-2017-china-cut.pdf

Un site en responsive design ou en mobile dédié est donc essentiel pour toucher cette audience.

Similaire à Google AMP, Baidu propose également une solution MIP (Mobile Instant Page) pour accélérer le temps de chargement des sites mobiles. Selon le moteur de recherche chinois, MIP est un critère de référencement.

Les études montrent que l’audience mobile est majoritaire sur la plupart des industries générales, il faut donc s’assurer de la compatibilité mobile du site selon les critères de Baidu.

Il est donc indispensable noter l’importance Baidu MIP (Mobile Instant Page). Ce format fait partie intégrante des algorithmes de Baidu et constitue donc un critère de référencement (bien qu’encore peu utilisé par la plupart des sites web) contrairement à son homologue américain Google AMP.

5) Le temps de chargement du site est un critère de référencement capital

Une mise à jour « éclair » des algorithmes Baidu a eu lieu en octobre 2017, le temps de chargement de site mobile étant alors devenu un critère de référencement officiel. D’après Baidu, le site gagnera en positionnement si le chargement de la première page s’effectue en moins de 3 secondes. Si ce temps de chargement est au-delà de 3 secondes, le site perdra des positions, il est donc devenu très important de disposer de pages légères pour son SEO en Chine.

6) L’importance de la stratégie de contenu off-site

Pour compenser un manque de contenu qualifié durant les deux premières décennies de l’internet chinois, Baidu a initialement conçu une suite de plateformes collaboratives pour encourager les utilisateurs à créer du contenu eux-même (User Generated Content). Les plus populaires sont : 

  

Ces plateformes (pouvant occuper jusqu’à 50% des 10 premiers résultats) ont longtemps constitué une opportunité non négligeable pour renforcer ou pallier le manque de visibilité d’une marque dans les pages de résultats de Baidu.

L’utilisation la plus fréquente consiste à travailler les mots clés sur lesquels il est très difficile de se positionner à partir du site officiel. L’astuce est donc d’utiliser les produits Baidu en tant que canaux médias pour renforcer la présence de la marque.

Vous voilà maintenant prêt à débuter sur Baidu avec ces bonnes pratiques en tête ! Pour tout savoir sur le SEO en Chine, n’hésitez pas à consulter nos équipes en SEO.