B2B

Mobile World Congress 2017, Barcelone

La technologie définit les tendances émergentes

La semaine dernière, j’ai eu le privilège de participer au Mobile World Congress à Barcelone.

Le Mobile World Congress a évolué bien au-delà d’une simple foire d’exposition de nouveaux produits. Le salon est devenu un rendez-vous incontournable dans le calendrier de l’industrie des télécommunications et l’investissement de plus en plus significatif des agences et des annonceurs fait définitivement entrer cet événement dans une autre dimension. Alors que les recherches quotidiennes sur mobiles dépassent désormais celles effectuées sur desktop et que les possibilités offertes par la recherche vocale et les objets connectés sont loin d’être complètement exploitées, les technologies présentées au MWC17 nous éclairent sur les grandes tendances à venir.

Quelques grandes tendances ont fait particulièrement parler d’elles. La 5G était partout, mais ne signifiera pas grand chose pour le grand public tant que des applications concrètes pour la vie quotidienne ne seront pas dévoilées. La voiture garée en plein milieu de la zone dédiée aux smartphones en a laissé certains dans le doute de s’être rendus au mauvais salon. Pour les nostalgiques d’un âge pré-smartphone, le rétro est de retour en force, porté par le renaissance du 3310.
Qu’est-ce que la 5G et pourquoi est-elle sur toutes les lèvres ?


Une des attractions immanquable au MWC était la 5G, présente dans chaque allée du salon. La 5G est le terme utilisé pour décrire la prochaine génération de réseaux mobiles, succédant aux réseaux 4G LTE que nous connaissons aujourd’hui. Pour le moment, la plupart des expérimentations sont opérées autour de la connectivité des véhicules automobiles, via les protocoles V2V (voiture à voiture), V2I (voiture à infrastructure) et V2X (V2V + V2I). Signe de l’engouement autour de la connectivité automobile, le nombre impressionnant de voitures exposées au salon pour illustrer les promesses de la 5G. Il est clair que la 5G représente un moment charnière pour le développement de nouveaux formats sur mobile, tels que des jeux et des formats publicitaires toujours plus fluides et à l’expérience plus intense.
Objets connectés, Nokia & 3310
Une des annonces les plus attendues du MWC a été officialisée. Si nous avons assisté à la disparition d’un des fleurons français des objets connectés, Withings, définitivement intégré dans la marque Nokia moins d’un an après son acquisition, Nokia a surtout fait tourner les têtes avec l’annonce du 3310. Nous avons pu l’essayer quelques minutes et le résultat est un peu… troublant.

Le 3310, vous vous souvenez, le premier téléphone portable star bien avant l’iPhone et réputé incassable ? Cette nouvelle mouture, qui offre des coques interchangeables comme pour la première version, est assez difficile à manipuler. Le résultat : un téléphone hybride, mi-smartphone mi-combiné classique, qui attirera certainement des consommateurs peu désireux de profiter des derniers services proposés par les smartphones haut de gamme. Annoncé à un prix de 50€, nul doute que le nouveau 3310 rencontrera rapidement une nouvelle population d’adeptes.
Réalité virtuelle

Aux côtés des annonces ronflantes sur le mobile, la réalité virtuelle est restée cette année encore une des valeurs sûres du MWC, notamment sur le stand HTC où étaient dévoilées les HTC Vive Extensions qui permettent une expérience bien plus immersive. J’ai également pu tester le casque de réalité virtuelle et l’immersion était parfaite malgré la foule présente tout autour de moi. Il est clair que les annonceurs vont rapidement souhaiter s’approprier ces nouvelles opportunités expérientielles dès qu’elles seront déployées à grande échelle.