Référencement Naturel / SEO

Mobile-first indexing : Pourquoi vous devriez passer votre site en mobile friendly ?

« Passer son site en mobile-friendly ne devient plus une nécessité mais une obligation »

Début novembre, Google a annoncé son index “Mobile-first Indexing”. Google va peu à peu utiliser l’index mobile en priorité pour classer les pages au détriment du desktop.

L’annonce coïncide avec un usage des internautes de plus en plus tourné vers le mobile. En effet, selon les chiffres de StatCounter, depuis octobre 2016, l’usage sur mobile & tablette dans le monde a dépassé celui du desktop.

Le changement ne sera pas immédiat mais prendra quelque temps. Il convient désormais de se préparer à ce nouvel index en ayant un état d’esprit mobile-first (contenu, bouton, navigation…). Ici, notre présentation sur les nouveautés sur Google Mobile.

Vous l’avez bien compris l’expérience mobile sera plus importante qu’avant, voici les points importants sur l’index “Mobile-first Indexing” :

1.     Comment le mobile indexing modifie les résultats de recherche sur Google ?

Google composait son index de contenus à partir du desktop. Le classement sur Google mobile reflétait donc le classement sur Google Desktop.

Or, comme la majorité des utilisateurs de Google font des recherches sur mobile, Google a décidé d’inverser son système : le mobile sera la priorité.

Google prendra en compte les contenus mobiles pour créer son index.

A l’avenir, le classement sur Google desktop reflétera le classement sur Google Mobile.

2.    Qu'est-ce que cela implique ?

Actuellement, les versions mobiles sont souvent peu travaillées dans une optique SEO, sauf pour les sites en responsive design. En responsive design, le code HTML est le même. Si la version desktop est travaillée, la version mobile l’est aussi.

Pour les sites dédiés ou le dynamic serving, le code HTML est différent. Souvent, l’UX et le design sont privilégiés...et les sites ont parfois aucune balise Hn, les title peuvent être identiques partout, etc.

Votre site mobile doit être aussi riche en information que votre site desktop.

L’UX et le design sont importants mais les standards d’accessibilité et de SEO doivent absolument être travaillés.

Les sites mobiles doivent faire l’objet d’une stratégie SEO dédiée :

-       définir des objectifs

-       travailler la technique (le temps de chargement est primordial!)

-       adapter les contenus...

3.     Développer une application vaut-il le coup ?

Cela dépend des besoins et des objectifs.

Lorsque des sites mobiles et desktop n’apportent pas du tout la même information, il est important de se demander si une application ne serait pas plus appropriée.

Il est contraignant de développer des applications car il faut créer 2 ou 3 versions différentes (pour Apple, Google et Windows). Il faut donc bien évaluer les objectifs de l’application pour voir si elle vaudra ces coûts.

Les techniques pour offrir de la visibilité à une application et à un site web sont différentes. Pour les applications, il faut développer une stratégie ASO (App Store Optimization), pour pouvoir trouver facilement l’application dans les stores.

Il est également possible de travailler la visibilité de l’application dans les résultats de Google, sur Android. Cependant, Google semble fournir moins d’efforts pour montrer des applications dans les résultats de recherche. Il préfère maintenant pousser les WPA (Web Page Application) qui sont des pages hybrides entre les applications et les sites mobiles.

Les usages sont différents pour une application et un site mobile. Une application ne dispense pas d’avoir un site mobile.

4.    Concernant l’affichage, à choisir, le responsive design est-il mieux que le site dédié ?

S’il s’agit d’affichage, le responsive design n’est pas mieux ni moins bien qu’un site dédié. Pour un site en responsive design, le CSS permet d’adapter les contenus à la taille de l’écran. Autrement dit, tous les composants sont chargés même s’ils ne sont pas affichés.

Cela peut nuire au temps de chargement des pages.

Avoir un site dédié permet justement de créer une version dédiée aux mobiles, en ne proposant que les éléments qui sont utiles aux internautes.

Le SEO n’est pas le critère qui permettra de choisir entre un site responsive ou un site dédié. N’importe quel site peut être référencé, nous travaillerons juste légèrement différemment.

5.    Les sites mobiles fournissent souvent moins d’information que les sites desktop. Comment remédier à cela ?

Les écrans de téléphone étant plus petits, il est compliqué de mettre autant d’informations sur une page mobile que sur un site classique en desktop.

Nous vous conseillons d’utiliser les données structurées pour donner les informations les plus importantes. Le vocabulaire de schema.org grandit, il y a régulièrement des nouvelles propriétés, pour couvrir un maximum d’activité.

Les données structurées doivent permettre de structurer un contenu existant, donc le contenu doit être présent sur le mobile. Si la page ne doit pas être trop longue, il est possible d’utiliser des systèmes d’accordéon ou des onglets.

Google n’a pas encore expliqué comment serait considéré le contenu caché mais dans tous les cas, il faudra du contenu. Google ne peut pas travailler sans un minimum de contenu.

Du coup, que faut-il faire en 2017 ?

Passer son site en mobile-friendly ne devient plus une nécessité, mais une obligation. De plus en plus d’internautes utilisent leur smartphone pour naviguer sur internet, il faut donc leur proposer un contenu approprié et faire en sorte d’être visible sur Google Mobile.

Google met en avant beaucoup d’innovations sur le mobile : l’AMP, les WPA, les commandes vocales, les rich cards, l’indexation live,...

Il partira également à la chasse aux interstitiels dès janvier.


Il est donc nécessaire de s’intéresser à toutes ces annonces et voir si cela peut être utile à votre site et à vos utilisateurs. En 2017, on ne peut plus se passer de stratégie pour mobile.

D’autres questions à poser sur l’Index Mobile First et sur le mobile SEO ? Notre équipe SEO sera ravie de vous répondre.