Content Marketing

Créons du lien et militons pour des contenus plus visibles !

Google est notre ami dit-on. Son algorithme est conçu pour nous proposer le meilleur contenu possible : celui qui répondra le mieux à nos attentes et à nos questions. Moins de publicité, plus de contenus, la guerre de l’attention est déclarée ! Tout l’enjeu est de faire comprendre à ces moteurs de recherche que le contenu que nous proposons est le plus pertinent.


Les bienfaits d’un bon maillage


Être SEO-friendly est un pré-requis indispensable : le bon mot-clé à la bonne fréquence, la mise en place des balises SEO… Mais ce n’est pas tout ! Il faut que les contenus et le site dont ils proviennent soient jugés comme étant pertinents, légitimes et autoritaires par Google. On s’attaque alors aux questions de qualité des contenus produits, de liens entrants, sortants et des hubs sémantiques ! C’est notamment sur ce dernier point que nous allons nous concentrer dans cet article.

Dans un premier temps, il vous faut un socle de contenus, et surtout de contenus éditoriaux portant sur des sujets connexes à la marque. Chez Intelligent Content, nous détectons ces sujets grâce à l’étude data de l’écosystème du client, ce qui nous permet ainsi de déterminer la stratégie éditoriale à déployer. Avec ces contenus, travaillés en collaboration avec le SEO, nous mettons en place des hubs de contenus répondant aux différentes questions et besoins des internautes. Toutefois, il ne faut pas oublier que le contenu doit être pertinent et apporter une valeur ajoutée, sinon il ne sera pas consulté jusqu’au bout malgré un bon ranking de la part des moteurs de recherche.

Outre le fait de travailler un champ sémantique propre au sujet de la marque, il faut pouvoir lier tous ces éléments pour établir des ponts entre les sujets similaires et les différentes pages du site, qu’elles soient e-commerce ou éditoriales. En travaillant de cette manière, nous permettons à Google d’avoir une meilleure lisibilité du site, ce qui lui permet de déterminer la pertinence du contenu qu’il va, ou non, remonter. Mais surtout, nous travaillons des contenus pouvant se répondre et ayant pour vocation de valoriser les produits ou les services de la marque.

C’est là tout l’intérêt de travailler son maillage ou netlinking interne*.

A minima, il faut mettre en place des liens internes et un cross content propre à chaque contenu. On ne parle pas ici des pushs automatiques du “dernier” article publié, mais bien de sujets complémentaires au contenu.

Cela vous permettra au moins de définir des clusters de contenus identifiables par Google. À moyen - long terme, ce travail renforce votre autorité sur un sujet aux yeux de l’algorithme et, in fine, aux yeux de votre audience.

Mais ce n’est pas tout, qu’en est-il de vos autres points de contact ?


Le contenu au service du maillage

Les portes d’entrée vers un site internet et, à fortiori, vers les pages produits sont très nombreuses, c’est pourquoi il est d’autant plus important d’avoir une interface utilisateur cohérente et harmonieuse sur l’ensemble de l’univers de la marque.

L’expérience utilisateur reste un élément clé pour votre site e-commerce. Selon une étude (Forrester Research), une interface optimisée en UX peut augmenter votre taux de conversion de 400%.

Effectivement, avec une navigation sans encombre et sympathique, votre audience sera plus encline à parler de votre site, de vos produits et de votre marque et même à acheter. Au final, tout le monde est content.

L’UX Writing, le storytelling, et l’éditorialisation de votre site ne sont pas que des buzzwords. En travaillant sur l’histoire que vous racontez à votre audience, vous avez plus de chance de l’embarquer et de la faire adhérer à votre marque.

Vos contenus font partie de ce processus et pour servir leur but, ils doivent être visibles dans cet environnement. L’univers éditorial du site n’a pas vocation à être confiné dans un coin, il doit venir compléter et agrémenter la partie e-commerce pour servir une expérience utilisateur plus immersive et plus agréable. C’est pourquoi nous mettons un point d’honneur à penser nos contenus au sein d’un cycle de vie afin de s’assurer qu’ils réalisent le pont nécessaire et attendu entre les centres d’intérêts de l’audience et ceux que la marque peut proposer.

Comment être sûr d’avoir couvert tous vos points de contact ?


Études de cas

Prenons un sujet saturé en contenu : l’univers de la décoration. Ce secteur se porte plutôt bien en termes de vente, et les consommateurs sont 54 % à effectuer des recherches en ligne avant de se rendre en magasin pour réaliser un achat (1).  Les marques du secteur touchent 1 client sur 2 via des supports en ligne. Ce n’est pas anodin. Comment se démarquer et attirer le client chez soi ?

Prenons l’exemple de Maison du Monde : son blog, ses landing pages d’inspirations et la partie e-commerce sont ancrés dans un univers graphique charté attrayant et accessible via une ergonomie intuitive. Il n’en faut pas moins pour rendre le site agréable et nourrir l’internaute de contenus tout en valorisant le produit.

 

Chez iProspect, nous avons travaillé un cas semblable lors d’une opération de refonte de site pour un client. En collaboration avec le SEO, l’équipe Intelligent Content a développé pour la marque un socle de contenus avec pour objectif de gagner en autorité et en visibilité. Ces contenus ont été conçus pour apporter des conseils en valorisant les produits et les services. Ainsi, les liens entre l’univers e-commerce et l’univers éditorial se sont faits de manière naturelle. Les différents ponts ne viennent donc pas interrompre la lecture, mais plutôt la compléter.

Ce travail a permis au client d’augmenter son taux de conversion de 70% par rapport à l’an passé dans un contexte (migration de site) où le trafic SEO connaissait une légère baisse. C’est donc un trafic beaucoup plus qualifié qui a été touché.

Les contenus ont également bien fonctionné car le nombre de pages en 1ère position et parmi le Top 10 est resté stable. En revanche, ces nouveaux contenus ont entraîné une nette amélioration de 26% des pages qui sont remontées dans le top 30.

D’un point de vue plus détaillé, près de 250 mots clés non positionnés avant le lancement du nouveau site le sont désormais grâce aux contenus créés.

Ce sont des termes comme “cuisine d’angle”, non travaillés par notre client auparavant et brassant un volume de recherche de 1300 requêtes mensuelles, qui aujourd’hui permettent à la marque de remonter en 7ème position sur ce mot clé via le bon contenu.

Les pages produits ne sont pas en reste, puisque cet acteur vient dorénavant challenger des concurrents sur des requêtes génériques avec ses propres pages produits. La page “inspiration-projet-cuisine” située aux alentours de la position 100 est aujourd’hui en 7ème position sur la requête “inspiration cuisine”.

Le contenu est indéniablement la brique centrale dans les stratégies éditoriales, mais il s’agit de savoir bien le valoriser afin qu’il soit perçu et consommé par les audiences.

 

*Le score attribué par Google permettant de déterminer l’autorité d’une page est également fortement lié au lien entrant : pensez donc aussi à travailler vos partenariats.

 

Sources :

https://www.rocket55.com/ux-design-the-importance-of-user-experience/

https://www.konverge.com/blog/why-uxui-is-so-important/

https://www.forbes.com/sites/forbesagencycouncil/2017/03/23/the-bottom-line-why-good-ux-design-means-better-business/#5925d65f2396

https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-170565-decoration-cette-passion-francaise-qui-resiste-a-la-crise-2090772.php

Photo by Hal Gatewood on Unsplash