Référencement Payant / SEA

Shopping actions : la bataille des marketplaces est lancée !

Comme annoncé un an auparavant, Google se lance donc officiellement sur le marché des marketplaces avec son programme Shopping Actions. Le programme est aujourd’hui en Bêta, et nécessite une demande d’inscription pour les annonceurs désireux de se lancer.

Contrairement à ce qui pouvait être pressenti au début de l’année 2018, l’offre ne s’est pas matérialisée sous la marque de Google Express, qui continue d’être active aux Etats-Unis, mais en tant que Google Shopping. En revanche, l’inscription de la recherche vocale via Google Assistant dans les habitudes d’achat semble bel et bien se concrétiser avec des outils tangibles et centré sur l’utilisateur.

 

1/ Quel aspect et quelle navigation pour Shopping Actions ?

La navigation dans l’interface

 

L’interface est accessible depuis l’URL https://shopping.google.com/ et permet d’accéder à la fois aux offres de la Marketplace et aux offres des marchands qui vendent en propre. Le clic sur une catégorie ouvre une liste de produits répartis en différentes sous-catégories.

La page de chaque produit offre deux possibilités :

  • Acheter en direct sur la marketplace de Google en ajoutant le produit au panier
  • Acheter sur les sites des marchands à partir d’un lien se situant plus bas sur la page


 

La barre de recherche

Les internautes préférant rechercher directement un produit via la barre de recherche sont redirigés vers le domaine de Google.com, dans l’onglet Shopping. L’onglet affiche désormais, au-dessus des offres Shopping habituelles, les offres vendues par Google sur Shopping Actions.

 

 

2/ Comment cette marketplace s’inscrit-elle dans l’écosystème Google ?

La navigation dans l’interface met rapidement en évidence les liens entre tous les produits de Google :

  • Le Google Local Inventory Ads est utilisé pour afficher les magasins à proximité de l’internaute qui vendent le produit. Il est actif quand celui-ci visite la page du produit en question.
  • Google Shopping est utilisé pour afficher les offres en ligne des marchands.
  • Le Manufacturer Center est très probablement utilisé pour effectuer la liaison entre les requêtes et les produits.
  • L’intelligence artificielle et les algorithmes sont également utilisés, avec des recommandations de produits basées sur l’historique de navigation de l’internaute.

 

Quel avenir à la solution GSA ?

L’arrivée de Shopping Actions pour concurrencer Amazon s’annonce comme un coup de tonnerre dans le secteur du e-commerce et de la distribution. Le gain de volume compensant la baisse potentielle de rentabilité pour les marques qui payent leurs clics en plus de la commission prélevée par Google fera office d’indicateur de réussite.

Par ailleurs, l’apparition d’une section « Alimentaire » témoigne d’un premier pas de Google vers le domaine de la distribution alimentaire, ce qui vient en complément des premiers partenariats passés avec Monoprix.

Il reste néanmoins à déterminer si la Commission Européenne acceptera le fait que les offres de Shopping Actions soient au-dessus de celles des marchands qui diffusent de manière habituelle avec Google. Le géant du web a été récemment condamné pour abus de domination à propos de son service publicitaire sur AdSense.

À moins que Shopping Actions ne devienne l’unique format Shopping de la firme de Mountain View.