Programmatique

Google Shopping s’ouvre aux comparateurs de prix concurrents

Le contexte

Condamné en juin dernier à 2,42 milliards d’euros d’amende pour abus de position dominante, Google se voit dans l’obligation de proposer une solution permettant de diffuser les offres du comparateur de prix “Shopping” et de ses concurrents sans favoriser les annonces émanant de Google.

Cette décision prise par la Commission Européenne implique donc une révision du format et de la mise en page des annonces afin de rendre plus visibles les offres des comparateurs de prix de type Twenga et Kelkoo.

 

Comment va-t-il fonctionner ?

Pour assainir la concurrence entre les offres de Google Shopping et les offres des comparateurs concurrents, Google va permettre aux comparateurs de piloter des campagnes Shopping depuis Adwords.

Entre fin septembre et début octobre, les comparateurs se plieront aux mêmes règles que les annonceurs traditionnels, et devront créer un compte Merchant Center et un compte Adwords.

La création de ces deux comptes vous permettra de vous identifier en tant que comparateur de prix sur la plateforme Shopping. Google a fourni une documentation complète afin de vous accompagner dans votre inscription.

Pour les annonceurs qui jusque-là pilotaient Shopping, aucun changement à venir pour la gestion des campagnes et de leurs flux. Les spécifications restent identiques. Les comparateurs seront jugés comme les annonceurs sur le CTR attendu, l’enchère, et le niveau de qualité de leur flux Shopping.

 

Quel est le changement concernant l’affichage ?

Dans le cadre de cette réforme, la disposition des éléments de l’annonce évolue.

Cela signifie que les annonces des concurrents de Google pourront désormais s’afficher en haut de l'écran de recherche parmi les annonces Shopping.

Afin de s'assurer que les enchères sur les annonces soient équitables et que Google ne favorise pas ses propres annonces, un élément différenciant sera placé sur les annonces Shopping.

Chacune d’entre-elle sera étiquetée avec le nom du comparateur de prix fournissant le lien tel que “Par “Kelkoo” ou “Par Twenga”.

De plus, les comparateurs de prix ne seront pas présents dans l’onglet Shopping présent au sein de l’écosystème du moteur de recherche Google.

  

Bientôt les comparateurs de prix concurrents seront affichés dans les annonces Shopping

Un potentiel impact sur la concurrence ?

Effectivement, l’arrivée de ces nouveaux comparateurs de prix aura mécaniquement un impact inflationniste sur les enchères sur du le réseau Shopping car la concurrence sera plus importante. De là, à affirmer que le marché sera fortement dérégulé, cela reste à date encore hypothétique.

Une chose est sûre, entre fin septembre et début octobre, les annonceurs qui jusque-là pilotaient seuls des campagnes Shopping, seront désormais entourés de nouveaux acteurs.