Programmatique

Nouvelles annonces SEA « Expanded Text Ads ». Quels changements et impacts ?

Quel Changement ?

Nouveau tremblement de terre sur la page de résultat de Google ? Moins de 2 mois après le changement de format d’affichage des annonces sur la SERP, Google récidive avec, cette fois-ci, une évolution du format des annonces !

Depuis des années une annonce SEA doit respecter le sacrosaint 25 / 35 / 35 / 35 ! Comprendre pour les néophytes :

  • Titre de l’annonce : 25 Caractères maximum
  • Description 1 : 35 Caractères maximum
  • Description 2 : 35 Caractères maximum
  • Url à Afficher : 35 Caractères maximum

Qui se traduit sur le moteur de recherche par : 

Il existe toutefois un cas particulier lors de l’utilisation du produit DSA de Google (Dynamics Search Ads) qui génère automatiquement le titre de l’annonce grâce aux pages de votre site web. Exemple : 

Les performances de ce dernier ont d’ailleurs certainement donné des idées à Google ! Et ainsi passer d’un 25 / 35 / 35 / 35 à :

  • Titre 1 : 30 caractères maximum
  • Titre 2 : 30 caractères maximum (Oui,  vous avez bien lu DEUX titres)
  • Ligne de Description : 80 caractères maximum
  • URL à Afficher : Automatique / Création de 2 Champs pour la compléter de deux fois 15 caractères maximum



Exemple : 

Quels sont les bénéfices ?

Dans la veine du Native Ads, du contenu roi, ou d’autres acteurs qui envisagent d’augmenter le nombre de caractères comme Twitter, Google permet aux annonceurs de mettre en avant plus d’éléments dans leurs annonces SEA. L’avantage premier est donc d’être plus exhaustif dans la présentation des services ou produits pour l’annonceur.

Autre avantage non négligeable, le taux de clic sur les annonces : mathématiquement l’annonce SEA va prendre plus de place sur la SERP et donc drainer plus de clic / trafic pour les annonceurs. Google anticipe une augmentation d’environ 20% du taux de clic par rapport à l’ancien format. Chez iProspect nous avons pu le tester en avant-première sur certains de nos Annonceurs et nous avons constaté un « up lift » du CTR d’environ 28%

Enfin pour les gestionnaires de comptes SEA, ce nouveau format offre une source d’erreur en moins ! En effet le nom de domaine de l’URL à afficher sera généré automatiquement à partir de l’URL finale. Fini le risque de refus des annonces à cause d’une discordance entre le nom de domaine de l’URL finale et de l’URL à afficher.


Quel timing ?

  • Maintenant : Ajout progressif d’annonceur dans une BETA et diffusion progression en format ETA
  • Juillet 2016 : ETA disponible pour tous les annonceurs
  • Hiver 2016 : Fin de la possibilité d’ajouter des annonces sur l’ancien format mais diffusion des anciennes annonces existantes.
  • Mi – 2017 : Disparation de l’ancien format


Et le SEO dans tout ça ?

Après la modification de la page de résultat mettant un 4e lien SEA en haut de page, Google annonce aujourd’hui une augmentation de la visibilité des annonces ! Ces dernières vont être encore plus dominantes sur la SERP. Les résultats naturels vont-ils pâtir de ce changement ? iProspect ne manquera pas de vous tenir informé chiffres à l’appui !