Obtenez le meilleur
d'iProspect dans votre
boîte courriel!

Inscrivez-vous à notre infolettre mensuelle :

Pas aujourd'hui / Je suis déjà inscrit

Analytique et conversion

Tag Manager: Pour une gestion simplifiée de la performance numérique

Google Analytics, tests A/B, remarketing, pixel de suivi des régies publicitaires: le site web d’une entreprise moyenne est submergé de lignes de code supplémentaires permettant de suivre les visiteurs et d’optimiser leur expérience. Cela est très bien, à part le fait que toutes ces balises (ou tags) peuvent rapidement devenir difficile à gérer efficacement. Bien souvent la gestion de votre site web est externe à votre entreprise, donc si votre équipe marketing a besoin de faire une mise à jour rapide d’un tag, il pourrait s’écouler des jours ou des semaines avant de voir ce changement.

Afin de donner plus d’agilité et d’autonomie à votre équipe de marketing, il existe une solution pour contrer ce phénomène. En effet, un outil de gestion des balises (Tag Manager System, ou TMS) permet de grandement simplifier la gestion de vos campagnes numériques. Voici quelques concepts de base.

Tout d’abord, explorons quelques notions sur ces fameux tags. Les tags permettent de récolter de l’information sur les internautes qui arrivent sur votre site web, et aussi de savoir ce qu’ils vont faire une fois sur le site (nombre de pages vues). Le tag est un morceau de code Javascript qui s’exécute sur la page visitée et remplit plusieurs fonctions. La plupart du temps, le tag envoie de l’information à des tierces parties pour mesurer certaines données de votre campagne de marketing numérique.

1. Comment fonctionne un Tag Manager System ?

Le plus souvent, votre site web comporte, dans son code, une série de tags indépendants les uns des autres. Cette multiplication des tags correspond le plus souvent à une volonté de suivre les résultats des différentes régies publicitaires avec lesquelles vous travaillez : tag Adwords, tag Bing, tag Yahoo!, tag d’une régie de reciblage publicitaire dynamique comme Adacado ou Chango, et ainsi de suite.

Les tags peuvent aussi être associés à des outils installés sur votre site pour améliorer sa performance. Des exemples dans ce domaine comprennent le tag de Moz pour le SEO ou encore celui de Optimizely pour l’optimisation de la conversion.


fait donc appel au universal tag ou tag container, faisant office de « réservoir à tag » :

L’essence du gestionnaire de tag est d’être en mesure stocker au même endroit les différents tags. En effet, plutôt que d’éparpiller les tags dans les pages et dans le site, le tag manager va seulement nécessiter l’implantation d’un seul et unique Tag Container dans la page.

2. Quelques avantages d’un système de gestion des tags
1. Installation plus facile des tags

En utilisant un Tag Manager System, vous pourrez installer tous les tags directement depuis une plate-forme de gestion. En effet, si vous prenez la décision de lancer une campagne Bing, par exemple, il suffira de pousser live le tag Bing et la récolte de données pourra commencer.

2. Temps de chargement plus rapide des pages

Lorsque vous insérez un grand nombre de tags sur votre site internet, les pages prennent plus de temps à charger, ce qui peut avoir des conséquences négatives sur l’expérience utilisateur. Un système de gestion de tags permet d’installer un seul tag sur les pages. Résultat: cette simplicité permettra un chargement plus rapide des pages.

3. Meilleure compréhension du comportement des internautes sur vos pages

Il est toujours important de bien se rendre compte sur un site web si la navigation des internautes répond à nos attentes. En effet, il arrive que l’on désire modifier un call to action en étant persuadé que cela va améliorer le taux de conversion… et on s’aperçoit au bout de quelques jours que l’effet escompté n’était pas celui désiré. Le tag manager permet de faire des tests A/B simples et mieux analyser la performance de chaque variation des boutons d’une page, par exemple.

3. Contribution : Quelles sont vos réelles performances par leviers ?

Google Tag Manager, un gestionnaire de tag bien répandu, permet aussi de faire communiquer les tags entre eux par l’intermédiaire de Google Analytics. Google Analytics va jouer le rôle de juge et vous permettre de mieux connaître les sources de trafic et leur impact sur la conversion.

La contribution est le rôle joué par tous les leviers dans une conversion. Avant de finaliser une conversion (soumission d’un formulaire, acte d’achat sur votre site), l’internaute parcourt parfois un long chemin sur internet. Chaque levier va alors jouer un rôle dans son chemin de conversion.Google Tag Manager, en permettant cette communication entre les tags et donc entre les sources de trafic, va vous permettre de recréer l’histoire des interactions des internautes avec votre site

Par exemple, si vos initiatives en médias sociaux permettent d’attirer de nombreux internautes mais que ceux-ci ne convertissent pas, cela est probablement parce qu’ils ne sont pas encore prêts à poser une action concrètes. D’autres moyens de communication vont alors prendre le relais de la relation initiée sur les médias sociaux : les bannières peuvent renforcer la connaissance de la marque, le PPC pourra rapprocher l’internaute de la conversion, et ainsi de suite.

Google Tag Manager constitue donc un excellent outil pour vous permettre de mieux comprendre l’impact de tous les leviers dans la conversion et donc de faire de meilleurs choix budgétaires dans l’attribution des ressources. À vos tags, prêts, partez!

D’autre exemples de Tag Manager Systems:

Cet article a originalement été rédigé par Guillaume MarchalSource des images: Kaushik.net

comments powered by Disqus