Obtenez le meilleur
d'iProspect dans votre
boîte courriel!

Inscrivez-vous à notre infolettre mensuelle :

Pas aujourd'hui / Je suis déjà inscrit

Médias sociaux

L'impact des nouvelles options de ciblage sur la performance de vos publicités sur Facebook

Facebook continue d’améliorer en permanence sa plateforme publicitaire et la fonctionnalité la plus récente mise en place ne dément pas cette tendance. Après avoir amélioré ses options au niveau du ciblage géographique, Facebook a mis en place des nouvelles fonctionnalités au niveau de la segmentation par intérêts. Facebook semble avoir finalement décidé de pousser les possibilités de cet outil de ciblage puissant encore plus loin.

En effet, auparavant, quand un annonceur ciblait plusieurs segment d’intérêts dans une campagne, Facebook regroupait tous les segments d’intérêts en question dans une seule audience. Cela signifie que les annonceurs avaient au final très peu de visibilité quant à l’intérêt qui avait démontré les meilleurs résultats et ne pouvaient pas cibler avec précision l’utilisateur « idéal » pour leurs annonces.

Grâce à la nouvelle fonctionnalité « Combinaisons avancées », les annonceurs ont désormais plus de contrôle sur la sélection des intérêts et sont maintenant capables d’instaurer des ensembles de publicité qui sont véritablement adaptés pour les utilisateurs les plus susceptibles de s’engager avec l’annonce.

Cette nouvelle fonctionnalité permet aux annonceurs de sélectionner leurs intérêts et de choisir si Facebook devrait cibler :

  • Les utilisateurs qui correspondent avec n’importe quel des intérêts, comportements ou segments démographiques sélectionnés.
  • Les utilisateurs qui correspondent avec tous les intérêts, comportements ou segments démographiques sélectionnés.
  • Exclure les utilisateurs qui correspondent avec les intérêts, comportements ou segments démographiques sélectionnés.

Le principal avantage que cette nouvelle fonctionnalité offre est la possibilité aux annonceurs d’affiner le ciblage de leurs groupes d’annonces envers les utilisateurs clés et ce, de manière encore plus précise. Cela aura pour impact d’améliorer de manière drastique la performance de chaque ensemble de publicités. En effet, en affinant le ciblage des utilisateurs grâce à cette nouvelle fonctionnalité, les utilisateurs vont pouvoir véritablement en augmenter la pertinence et par conséquent, générer des meilleurs taux d’engagement et de conversion.

Auparavant, la seule manière d’« exclure » une audience des annonces sur Fac ebook était de fonder ces exclusions sur les pages dont les utilisateurs étaient « fans » ou pas de la page. Bien que pratique, cette technique ne permettait pas d’établir des exclusions en fonction des intérêts, des comportements ou des informations démographiques. La valeur ajoutée de cette nouvelle fonctionnalité est donc incommensurable pour les campagnes dont le but est de générer un fort taux de conversion et pour lesquelles les annonceurs savent quelles options de ciblage sont les plus efficaces et lesquelles sont préjudiciables pour leur performance.

L’exemple ci-dessous montre à quel point le ciblage d’un ensemble de publicités peut être précis. Ces paramètres correspondent à celles d’une campagne publicitaire de conversion pour un designer de vêtements haut-de-gamme pour femme et qui vise des femmes sans enfants à charge et à l’écoute des tendances afin d’augmenter les taux de conversion.

Ces nouvelles options seront tout particulièrement utiles pour les annonceurs qui ont récolté des informations relatives aux intérêts, comportements et segments démographiques qui offrent le plus de performance pour leurs campagnes. Cependant, ces options permettront aussi à de nouveaux annonceurs de comprendre quels paramètres sont les plus efficaces beaucoup plus rapidement qu’auparavant. 

Maintenant que Facebook a ajouté cette nouvelle fonctionnalité, la prochaine étape logique serait d’améliorer les rapports de performance quant à l’engagement des utilisateurs par intérêt, comportement ou segment démographique. Il s’agit là du dernier avantage que Twitter possède encore face à Facebook.

Cet article a originalement été rédigé par Matthew Gangnier.

comments powered by Disqus