Obtenez le meilleur
d'iProspect dans votre
boîte courriel!

Inscrivez-vous à notre infolettre mensuelle :

Pas aujourd'hui / Je suis déjà inscrit

Les bloqueurs de publicité plus populaires chez les milléniaux

Les bloqueurs de publicité séduisent de plus en plus les moins de 35 ans, tandis qu’ils plafonnent pour le reste des Québécois selon une nouvelle étude du réseau Dentsu Aegis.

Collaboration spéciale - L'étude «Consumer Connection Study 2018» – qui a sondé 23 000 Canadiens en ligne dont 6 750 Québécois –, révèle que 19% des Québécois entre 15 ans et 74 ans utilisent un logiciel antipub.

Sans surprise, ils ont principalement la cote chez les milléniaux de 18-34 ans avec un taux de pénétration de 28 % (+4 points comparativement à 2017).

On constate cependant que leur taux de pénétration a plafonné auprès des membres de la Génération X et des Baby-boomers depuis l’année dernière.

L’utilisation de bloqueurs de publicité n’est pas nécessairement reliée à une aversion pour la publicité.  En effet, 32% des Québécois ayant un bloqueur se déclarent ouverts aux publicités si elles se basent sur leur comportement numérique afin de les rendre plus pertinentes.

La capacité de minimiser l’utilisation de data sur son forfait mobile représente aussi un facteur de taille qui incite à l’utilisation de bloqueurs, surtout pour les jeunes qui passent de plus en plus de temps sur Internet.

PARMI LES QUÉBÉCOIS DE 18-24 ANS, 31% POSSÈDENT UN BLOQUEUR DE PUBLICITÉ EN 2018.
SOURCE : CCS 2018 | TOTAL QUÉBEC 15-74 ANS: 6 749 RÉPONDANTS ET CCS 2017 | TOTAL QUÉBEC 15-74 ANS: 6 171 RÉPONDANTS

Ces statistiques renforcent l’idée que d’un point de vue publicitaire, il importe d’user de ruse avec des stratégies de contenu, de marketing d’influence et l’utilisation de formats publicitaires non-traditionnels pour réussir à passer le filtre des bloqueurs et ainsi maximiser la portée de ses actions publicitaires.

Une collaboration spéciale de David Béland, vice-président, recherche consommateur, Dentsu Aegis Network

comments powered by Disqus