Obtenez le meilleur
d'iProspect dans votre
boîte courriel!

Inscrivez-vous à notre infolettre mensuelle :

Pas aujourd'hui / Je suis déjà inscrit

Médias sociaux

Les annonces publicitaires débarquent sur Facebook Messenger

Lors d’Open Book, un événement de formation pour les agences et les spécialistes des médias sociaux, Facebook a annoncé le lancement des publicités dans Messenger. Ainsi, il sera désormais possible d’étendre la portée de vos annonces Facebook et Instagram dans la très populaire application de messagerie.

Comme ils le font habituellement avec leurs produits, Facebook a lancé l'application Messenger sans publicité. Cela a permis aux utilisateurs d'adopter plus facilement la plate-forme, mais a aussi donné à Facebook des insights au niveau du comportement naturel des utilisateurs dans l'application. Ceux-ci ont donc eux-même dicté le format et l'expérience idéales des annonces dans l’application. Avec maintenant plus de 1,2 milliard d'utilisateurs actifs mensuels, c’est plus de 2 milliards de messages qui sont échangés sur Messenger entre les gens et les entreprises chaque mois.

Le développement fulgurant de l'intelligence artificielle et l’immense quantité de données offertes par les utilisateurs de Messenger peuvent potentiellement fournir aux annonceurs encore plus de puissance et de sophistication au niveau du message et du ciblage de leur publicité en ligne. Le lancement de ce nouveau format d’annonce n’est donc pas une surprise pour iProspect, nous qui avons toujours prôné l’usage du plein potentiel des données afin d’offrir un maximum de pertinence chez les consommateurs.

Jusqu'à aujourd’hui, deux formats d’annonce reliés à Messenger étaient disponible aux annonceurs. Le premier, le « Messenger News Feed Ad », est un format d’annonce apparaissant dans le flux d’actualité d’un utilisateur, les incite à démarrer une conversation Messenger avec une marque. Le second format permet de recibler les utilisateurs ayant déjà interagi avec une marque sur Messenger. Or, le nouveau format annoncé aujourd’hui permet de diffuser une annonce Facebook à même la plateforme Messenger. Les publicités s’afficheront entre deux conversations dans votre liste (et non pas entre les messages d’une conversation, heureusement).

Pour l'instant, ces nouveaux formats d'annonces supporteront toutes les options de ciblages offertes par Facebook, ainsi que les objectifs de clics et de conversions. Les marques seront en mesure d'utiliser les formats images et carrousels, alors que le format vidéo sera lancé sous peu. Ce format est disponible dans tous les marchés où Facebook et Messenger sont pris en charge.

Les prochaines étapes

Lorsque la version bêta sera déployée pour tous les annonceurs, nous prévoyons généralement que des unités d'annonces et des objectifs additionnels seront mis à disposition. Nous supposons que des options de ciblage spécifiques à Messenger seront ajoutées dans un avenir rapproché, potentiellement basées sur le sentiment, l'analyse topique ou encore l'activité (partage de photos, etc.). Bien entendu, il y aura des limites imposées car la confidentialité est (et continuera d’être) une priorité pour Facebook.

Que puis-je faire aujourd’hui ?

Avec les possibilités offertes par ce nouveau placement, il serait bête de ne pas en profiter pour faire quelques tests de performance ! Si ce placement est conforme à vos consignes de sécurité de marque et que les clics ou les conversions sont l'un de vos principaux objectifs, nous vous recommandons de passer à Messenger. N’oubliez pas de suivre en temps réel les résultats pour déterminer l'efficacité du placement et l'allocation budgétaire optimale.

Comme ces messages seront clairement libellés comme étant commandités, nous pensons qu'il sera clair pour le consommateur qu'il s'agit d'une publicité et non d’un message associée aux conversations personnelles individuelles. Nous estimons que le risque au niveau de la sécurité de marque associé à ce nouveau placement est très faible.

Si vous souhaitez tester ce nouveau format d’annonce de Facebook Messenger, veuillez contacter votre équipe iProspect.

Michelle McNeill, directrice régionale, publicité sur les réseaux sociaux, iProspect US, aussi contribué à cet article.

 

comments powered by Disqus