Obtenez le meilleur
d'iProspect dans votre
boîte courriel!

Inscrivez-vous à notre infolettre mensuelle :

Pas aujourd'hui / Je suis déjà inscrit

Analytique et conversion

En quoi le SEO mobile n’est pas ce que vous croyez

Tout d’abord, qu’est-ce que le SEO mobile ? Posez cette question à une centaine de professionnels de l’industrie et je suis certain qu’au moins 95 d’entre eux vous répondront qu’il s’agit d’avoir un site web adapté au format mobile.

Plus tôt cette année, Google a publié un nouveau guide sur le sujet se concentrant sur les problèmes fréquents rencontrés par les usagers lors de leur expérience mobile. Ce guide explique qu’une expérience utilisateur médiocre sur le mobile peut sérieusement affecter le classement d’un site dans son moteur de recherche. La majorité des professionnels du SEO ont considéré ce guide publié par Google comme les nouvelles « directives du SEO mobile ». Il est essentiel de se tenir au courant de ces évolutions, mais nous devons considérer le SEO mobile selon une plus vaste perspective. En effet, l’expérience mobile constitue un tournant fondamental dans la façon dont les moteurs de recherches et les individus interagissent, qui aura un impact majeur sur la manière dont on optimisera le contenu web pour le mobile.

Si vous lisez cet article, c’est que vous avez probablement remarqué une tendance dans le monde du SEO autour du concept de SEO Mobile et, par conséquent, vous souhaitez en apprendre davantage sur le sujet. Arrêtez-vous un instant et réfléchissez à cette évolution pendant un instant : qu’est-ce qui est en train de changer? Ce sont les fonctionnalités (comme la géolocalisation) et la manière (le contexte) dont les gens utilisent leur appareils qui subit une véritable petite révolution! Cela pourrait vous sembler évident puisque cela fait plus de trois ans que vous utilisez Google Maps comme un GPS. Cependant, regardez ce graphique tiré de Google Trends et vous comprendrez ce que j’essaie d’expliquer.


Vous pouvez trouver une autre perspective à ce propos dans notre article sur le SEO mobile sur Search Engine Watch.

Le contexte dans les requêtes de recherche

Le graphique ci-dessus est représentatif car il démontre comment la façon dont les gens interagissent avec les moteurs de recherche au moment de chercher un restaurant à proximité a changé de manière significative au cours des dernières années. Remarquez qu’il manque une information cruciale à cette requête de recherche: la localisation physique. Le terme « à proximité » sans localisation identifiée dès le départ semble dénué de sens pour offrir des résultats significatif. Cependant Google est capable de récupérer directement ce type d’information depuis votre téléphone cellulaire. Il est donc en mesure de construire un contexte autour du terme « à proximité » afin de vous procurer de l’information pertinente suite à une telle requête. Ainsi, les individus modifient naturellement et intuitivement la façon dont ils procèdent à leurs recherches car ils savent que Google est désormais capable de le faire sans indications particulières. On peut donc dire que Google entraîne les individus à se comporter de la sorte.

Une bonne façon de conceptualiser ceci est de penser aux aspects « implicites » et « explicites » des requêtes dans le processus de recherche. Cet article de Distilled en offre un bon résumé. Leur visualisation, que nous avons légèrement modifiée afin de l’adapter au contexte canadien, dit à peu près tout.


Ainsi, l’aspect explicite des requêtes de recherche tend à s’affaiblir tandis que l’aspect implicite se renforce. Le fer de lance de cette évolution est le mobile. Pourquoi le mobile?
Un appareil mobile sert à répondre à des tâches quotidiennes d’un individu grâce à des fonctionnalités qui, avec les services de géolocalisation, fournissent aux moteurs de recherches des paramètres contextuels plus riches permettant ainsi aux moteurs de recherche de mieux comprendre les aspects implicites d’une requête.

Le mobile est seulement la pointe de l’iceberg. Vu la façon dont les choses évoluent, Google va devenir de plus en plus apte à saisir différents types de contextes ainsi qu’à les intégrer dans ses résultats de recherches.

L’importance du contexte de l’activité

Avant toute chose, observez ce graphique provenant d’une étude de Google Think Insight. Il met en avant le fait que le volume de recherches effectuées sur les appareils mobiles pour différents types de recherches varie en fonction du contexte.


Nous pouvons voir ici que, par exemple, une bonne partie des usagers qui réalisent des recherches sur le thème des « Arts & Divertissements » à partir de leur mobile le font depuis chez eux. Ainsi l’usage du « mobile » ne signifie pas forcément être « en mouvement » ; il peut également être emprunté lors d’une session détente sur le canapé grâce à une tablette. Les recherches mobiles à la maison sont souvent associées à des activités de détente plutôt qu’à l’image d’un individu assis à son bureau, dans sa tanière, en face d’une vieille machine malhabile.

Il faut donc retenir que les usagers du mobile utilisent les moteurs de recherche lorsqu’ils réalisent différentes activités qui requièrent l’usage de leurs appareils mobiles et nous possédons une idée relativement claire de ces comportements. Il est ainsi aisé de déduire le pouvoir en termes de stratégies marketing qui ressortent de ce type de conclusions.

Comprendre le SEO mobile

À ce stade, on comprend mieux pourquoi le contexte mobile pour le SEO est assez complexe. Lorsque l’on met tout bout à bout, le contexte mobile se résume à une dynamique étroite entre de nombreux éléments permettant de le déduire, comme la mobilité des appareils, leur fonctionnalités, la localisation et, finalement, la façon dont les individus utilisent les moteurs de recherches.

Après avoir pris connaissance de tout ceci, comment faire pour utiliser tout cela dans une perspective marketing ? Selon moi, il faudrait commencer par construire des personas illustrant les différentes requêtes de recherches en fonction des divers contextes, sujet introduit sur Search Engine Watch. Les « personas de chercheurs » nous permettent de creuser davantage l’intention et le contexte qui entourent les requêtes des usagers. À partir de ce type d’informations, il est alors possible de développer une stratégie de marketing numérique centrée sur l’usager pour une marque.

Enfin, avec le SEO, nous cherchons à comprendre comment les différents groupes d’usagers-cibles utilisent la recherche en relation avec des marques ainsi que leurs produits et services. De plus, le SEO tente d’établir les objectifs permettant d’offrir à ces usagers le bon contenu au bon moment, tout en faisant en sorte que le contenu en question soit fortement visible au travers de n’importe quel type de recherche pertinente.

Cet article a originalement été rédigé par Wes Walls.

comments powered by Disqus