Obtenez le meilleur
d'iProspect dans votre
boîte courriel!

Inscrivez-vous à notre infolettre mensuelle :

Pas aujourd'hui / Je suis déjà inscrit

PPC et achat média

Apple introduit la publicité dans sa boutique d’applications

Bienvenue dans l’univers du référencement payant, Apple !

Le 13 juin dernier lors du World Wide Developers Conference, sa conférence annuelle axées sur les développeurs, Apple a dévoilé deux développements : une mise à jour du modèle de redistributions des revenus, ainsi que le référencement payant pour son App Store. Ce dernier aspect représente sans contredit une annonce substantielle dans l’industrie du marketing, ajoutant un nouvel outil à l’arsenal des spécialistes marketing qui auront désormais la possibilité de promouvoir leurs applications au sommet des résultats de recherches dans sa boutique d’applications.

L’arrivée d’Apple sur le marché du référencement payant suit le lancement du même service par Google dans la boutique Google Play l’été dernier. Historiquement, la seule façon de bien se classer sur le App Store était d’utiliser des techniques similaires au SEO afin d’optimiser la position de son application dans les résultats de recherche. 

L’approche d’Apple par rapport au classement organique est plus traditionnelle, se concentrant sur des facteurs tels que le nom de l’application et les mots clés.  À l’opposé, sur Google Play, le classement organique est principalement basé sur des métriques d’engagement (téléchargements et avis, entre autres). Conséquemment, le référencement payant dans le App Store représentera une opportunité unique de promouvoir et d’augmenter la visibilité de vos applications qui ne sont pas bien classées organiquement, qui sont nouvellement lancées ou qui sous-performent en termes d’engagement.

Tel que nous l’avons récemment présenté lors du dernier sommet iProspect Client Summit US,  le mobile s’ancre sur trois grands piliers : la recherche locale, la recherche vocale et les applications. Pour la plupart des marques, une application mobile vise à fournir une valeur ajoutée ou une expérience améliorée pour leurs consommateur, plutôt que de faciliter les transactions. En fait, plus de 25% de toutes les applications sont en fait des jeux. Si nous comparons avec le référencement payant sur les moteurs de recherche, l’objectif est d’aider les consommateurs à prendre des actions. Or, les annonces de référencement payant dans le App Store devront être plutôt considérées de la même manière qu’une publicité sur les réseaux sociaux: une annonce qui est lancée pour une courte période de temps pour sensibiliser le consommateur et encourager les essais.

Le lancement de ce nouvel outil pour les annonceurs se fera dans les prochains mois. Les annonces App Store sont présentement en phase beta aux État-Unis, avec un lancement officiel prévu à l’automne prochain. Selon nous, ce lancement représente les premiers balbutiements d’un plus grand avenir pour le référencement payant par Apple, avec des services tel que son moteur de recherche Spotlight sur ses appareils qui pourraient éventuellement aussi intégrer le même système d’annonces. Ceci ouvrira une panoplie de nouvelles opportunités en référencement payant pour les annonceurs. Néanmoins, alors que nous attendons le lancement officiel au Canada, les annonceurs d’applications mobiles devraient déjà considérer l’utilisation de ce nouvel outil de promotion Apple dans leur stratégie numérique.

comments powered by Disqus